as go to index
 
           
Soutenez le Cannabis Médicinal pour tous
les patients de la guerre Russe en Ukraine
Le président Zelensky au Parlement, le 28 juin :
".. afin que les Ukrainiens, tous nos citoyens, n’aient pas à endurer la douleur, le stress et le traumatisme de la guerre. En particulier, nous devons enfin légaliser équitablement les médicaments à base de cannabis. "

 

Le 21 décembre, la loi sur le cannabis médical a finalement été adoptée en deuxième lecture par la Verkhovna Rade ukrainienne.

Félicitations à Olga Stefanyshyna, Inna Ivanenko et Dima Sherembei, fondateurs de ‘Patients of Ukraine’. Après une campagne de cinq ans et deux précédents projets de loi sur le cannabis médical qui ont échoué, la troisième tentative s’impose comme un véritable cadeau de Noël. Contre toute attente, après qu’un flot d’amendements « spam » avait récemment été introduit par les conservateurs religieux de Yulia Timoskenko. Olga Stefanyshyna, membre du parlement responsable de l’adoption du projet de loi, a organisé une procédure spéciale qui n’a examiné qu’une version abrégée des spams, des fausses histoires sur la « Colombie sur le Dnipro, » les « Cartels de la drogue de Kiev » et les prières de guérison du parti de la Patrie de Yulia. Le vote a été adopté par 248 des 450 membres de la Verkhovna Rada et est prêt à être signé par le président.

C’est une victoire pour des millions de patients, en particulier pour les anciens combattants et le personnel militaire dans les tranchées. Comme le président Zelenski nous le dit régulièrement, l’Ukraine se bat pour la démocratie et l’État de droit en Europe. Le Drugs Peace Institute et ses amis sont heureux que nos combattants ukrainiens de la liberté puissent désormais utiliser ce médicament,

«Grâce aux ‘Patients d’Ukraine’. Soyez bénis pour cette lueur d’espoir en ces temps déterminants de meurtre en Ukraine jusqu’à un nouvel infanticide à Bethléem »

 

Aujourd'hui, 13 juillet, la Verkhovna Rada - le Parlement ukrainien - a voté avec 268 voix de ses 450 membres le projet de loi 7465 pour légaliser la culture et la distribution de cannabis à des fins médicales.

Au grand soulagement de beaucoup, car Youlia Timochenko, la dirigeante du Parti de la Patrie, à orientation religieuse, avait retiré son soutien un jour avant le vote.

Le projet de loi va maintenant revenir à la commission pour apporter les amendements nécessaires avant de pouvoir être présenté au Parlement dans sa forme finale et envoyé au président Zelensky pour être signé et devenir loi.

Merci à tous les supporters de la campagne

 

 

 

qui ont contribué à rendre possible ce vote historique

Kiev, Ukraine, 13 juillet : les dames du personnel de la fondation « Patients d'Ukraine » entourant sa directrice exécutive Inna Ivanenko, deuxième à partir de la droite, avec Adriaan et Frans Bronkhorst du Drugs Peace Institute, célébrant quelques instants après que la radio a eu annoncé que l'usage du cannabis médicinal a été accepté par le parlement national.
 

Soutenez le cannabis medicinal pour tous les patients de
la guerre Russe en
Ukraine


Nouveau calendrier pour la discussion et l'adoption du projet de loi sur
le cannabis médicinal
au Verkhovna Rada - Parlement
Ukrainien

Juillet 6: Commission de la Santé
Juillet 13: Chambre complète

 

 

Dans l’actuelle guerre russe en Ukraine, de nombreux soldats sont blessés quotidiennement.
Ils ont tous besoin de soins et de médicaments, qui sont souvent rares. La Fondation "Patients of Ukraine", qui représente plus de 50 groupes de patients, se bat depuis plusieurs années pour la légalisation du cannabis médical en Ukraine. Au début du prochain mois de juillet 2023, le parlement ukrainien, la Verkhovna Rada, débattra et votera le projet de loi sur le cannabis médical. Les médecins et les patients européens qui dépendent du cannabis comme médicament, et leurs sympathisants, sont invités à soutenir leur combat dans le très court laps de temps restant.

Le DPI soutient de tout cœur le cannabis médical légal pour toutes les victimes de cette guerre.
Les documents suivants donnent une image du potentiel de guérison du cannabis médical et de son besoin parmi les victimes de la guerre, ainsi que de l'opposition à son utilisation par le principal bureau de l'ONU sur le crime :

1. Lettre d'Inna Ivanenko, directrice exécutive de "Patients d'Ukraine"

2. Correspondance avec la présidence de «International Alliance for Cannabinoïde
       Medicines »

3. Lettre de Béatrice Budin, longtemps militante française du cannabis

4. Lettre du DPI au directeur général de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime

Svp, veuillez aider tous les patients de la guerre à obtenir les soins dont ils ont besoin et demandez à M. Ruslan Stefanchuk, chef du parlement ukrainien, la Verkhovna Rada, d'accepter les conclusions sur les qualités bénéfiques du cannabis médical attestées par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et de voter la loi sur le cannabis médical.

 

 

Pétition à M. Ruslan Stefanchuk, président de la Verkhovna Rada

Invitation aux organisations de patients, anciens combattants, médecins,
personnels et étudiants en médecine, et des défenseurs de la réduction des
risques et des droits de l'homme et aux médecins individuels à présenter
une pétition avant le 15 juillet 2023, au parlement Ukrainien, la Verkhovna Rada,
lorsqu'il votera le projet de loi sur le cannabis médical.


Il existe deux manières de pétitionner:

1. Les organisations sont invitées à signer une pétition à M. Stefanchuk avec le texte suivant :
"Cher Monsieur, nous vous écrivons dans l'espoir qu'au cours de l'important débat
de votre Parlement sur l'acceptation du cannabis médical pour les victimes
de la guerre russe en Ukraine, vous penserez à leur guérison au moment de votre vote.
Les patients cannabiques et les médecins applaudiront."

Signer la pétition

2. Les organisations et les médecins individuels qui souhaitent définir librement
leur texte de pétition sont invités à envoyer un courriel à M. Ruslan Stefanchuk,
Président de la Verkhovna Rada, c/o Fondation des patients d'Ukraine,

petition@patients.org.ua

Merci pour votre pétition